NOUVELLE IMMUNO-DEFICIENCE HUMAINE ACQUISE

Selon un article paru le 23 août 2012 dans le New England Journal of Medicine sous le titre Adult-Onset Immunodeficiency in Thailand and Taiwan, depuis 2004, une centaine de cas d’immunodéficience acquise chez l’humain ont été répertoriés chez des patients souffrant de maladies infectieuses opportunistes comme dans le cas du SIDA sans qu’un agent viral ou autre ait été isolé. Elle n’est donc pas contagieuse.

Rappelons que l’immunodéficience humaine a mille et une causes allant du tristement célèbre VIH du début des années 80 jusqu’aux troubles psychiques en passant par la malnutrition et les cancers, sans oublier les agents environnementaux, la constitution génétique…

Il faut également savoir que le fameux virus VIH n’a jamais été visualisé par aucun microscope électronique en l’état actuel de nos connaissances. Ce qui a fait éclater des doutes sur sa réalité et sa responsabilité dans la maladie sidéenne même chez des patients étiquetés “à forte charge virale”.

Quant au Adult-Onset Immunodeficiency (AOID), qu’on pourrait traduire en français par Immunodéficience Apparue chez l’Adulte (IDAA), ce qui n’est guère très éloigné du SIDA, des hypothèses sur une origine génétique ou environnementale ont été formulées. Cela n’est nullement un scoop ni une nouveauté dans les causes connues des faiblesses immunitaires en médecine.

Répondre